Les apparences de Gillian Flynn

les apparences gillian flynn

Alors que le marathon promotionnel de Gone Girl de David Fincher bat son plein et qu’il est quasi impossible de passer à côté des bandes annonces du film (et de la tête de chien battu de Ben Affleck), une question m’obsède jour et nuit : A-t-il oui ou non tué sa femme dans le film ?
Pour assouvir ma curiosité, je me suis précipitée dans le premier cinéma ouvert, je me suis rabattue sur le livre dont l’histoire est tirée, Les apparences de Gillian Flynn donc, dont on entend beaucoup de bien (sur le blog de Caro par exemple).

Mais quelle est l’histoire justement ?

Amy et Nick forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s’installer dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée. L’enquête policière prend vite une tournure inattendue : petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale font de Nick le suspect idéal. Alors qu’il essaie lui aussi de retrouver Amy, il découvre qu’elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d’autres plus inquiétantes.

Lire la suite

Bébé Boum de Josée Bournival

bebe boum

Alors que la rentrée n’est plus qu’un lointain souvenir, que les feuilles d’automne se ramassent à la pelle et que l’on se tâte sérieusement à rallumer le chauffage, voici un petit retour sur une de mes dernières lectures de vacances. Quelque chose de léger, prêté par une bonne âme abonnée à France Loisirs (même si par principe, je ne suis pas du tout fan du concept de France Loisirs, j’ai embarqué le bouquin sans trop rechigner… aucun principe la fille…)

Alors, Bébé Boum, le pitch ?

Lili, enceinte pour la première fois, imagine ses neufs prochains mois comme un conte de fées. Pour Esther, c’est plus délicat… Elle attend un petit troisième d’un mari… vasectomisé ! Ce n’est pas mieux pour Frédérique : comment savoir lequel de ses deux amants est le père ? Pour Jeannine, en revanche, une nouvelle grossesse serait une indispensable rédemption…
Quatre femmes, quatre personnalités, pour un enchaînement de situations savoureuses, de sautes d’hormones cocasses et de rebondissements incessants !

Lire la suite

La voleuse de livres de Markus Zusak

Difficile de venir alimenter mon blog, laissé à l’abandon faute de réussir à terminer le moindre livre depuis des mois et des mois.

Et pourtant, au milieu de ce désert littéraire, parsemé, ici et là, de nombreux ouvrages commencés puis lâchement abandonnés, j’ai eu le bonheur de faire une jolie découverte. La voleuse de livres, un livre fort dont j’avais entendu parlé il y a longtemps, sans pour autant avoir eu envie de m’y mettre…. et je suis bien contente d’avoir, finalement, franchi le pas  !

 voleuse livres

Qu’en dit la 4ème de couverture ?

Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois, la Mort s’est arrêtée. Est-ce son destin d’orpheline dans l’Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret… Celui qui l’a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de Livres.

Dès les 1ères pages, le ton est donné. L’histoire est racontée du point de vue de la Mort et c’est plutôt déroutant, puisqu’elle nous apostrophe, et assez paradoxalement, réussit à nous fait sourire. Enfin, seulement un temps, car on est rapidement happés par la noirceur de son récit. Car la Mort qui nous raconte son quotidien pendant la seconde guerre mondiale, c’est loin d’être une franche partie de rigolade…  Lire la suite

De l’importance de la couverture d’un livre ?

S’il est bien quelque chose dont le contenu est plus important que le contenant, c’est bien le livre. Et pourtant, je suis surprise par l’importance que l’on peut accorder, moi la première, à la couverture.

Quand je n’ai pas de titre ou d’auteur en tête, je me laisse volontiers porter et attirer par les couvertures mises en avant en librairie ou sur les sites en ligne. D’abord, parce que c’est la première chose que l’on voit du livre, mais aussi parce que c’est la promesse d’un certain univers, d’une ambiance ou de futures émotions à venir.

Une couverture peut certainement déclencher mon envie de lire un livre mais elle peut tout aussi bien m’en détourner ou faire que je ne vais pas m’y intéresser.

Par exemple : Anna Karenine. Personnellement, j’avais fantasmé sur cette couverture, reprise de l’affiche du film avec Keira Knigthley :

9782253098386-T

Lire la suite

L’accro du shopping a une soeur de Sophie Kinsella

A 3 semaines de mon accouchement, j’avais envie de quelque chose de léger qui se lirait vite en cas de départ précipité pour la maternité, quelque chose de pas trop prise de tête. En farfouillant dans ma bibliothèque, je suis tombée sur un livre que m’avaient offert mes sœurs pour ma 1ère grossesse il y a 4 ans et que je n’avais ouvert : L’accro du shopping a une sœur.

accro

Après une lune de miel à rallonge, Becky rentre à Londres et retrouve son train-train de citadine avec un goût amer : sa meilleure amie l’a remplacée par une fille se rapprochant plus du cheval que de l’idéal féminin, son jouet préféré – sa Carte Bleue – est bloqué, son mari est débordé. Mais le meilleur reste à venir : ses parents lui apprennent qu’elle a une sœur née des amours prénuptiales de son père ! Un nouvel horizon se dessine pour Becky : vivement la folle aventure familiale faite de séances intensives de shopping et de soirées pyjamas. Car elle n’imagine pas seul un instant que Jess soit tout sauf son double… Loin de renoncer malgré leurs différences, Becky va prouver une fois de plus qu’elle a plus d’un tour dans ses sacs !

Lire la suite